Mot du président

« Qui a dit qu’on ne pouvait pas être à la fois bénévole et compétent ? »

Laissez-moi vous parler en quelques mots du Comité pour la Modernisation de l’Hôtellerie et du Tourisme Français, une association où des bénévoles consacrent beaucoup de leur temps et de leur énergie pour chercher à améliorer notre offre touristique et notre hôtellerie française.

L’existence de notre association — lancée en 2006 — s’était justifiée par le seul fait que la situation de l’hôtellerie française était devenue alarmante pour un tourisme national sans stratégie, qui ne développe pas ses capacités et ses atouts, pourtant si beaux, si exceptionnels.

Le tourisme français est une belle endormie, a-t-on tendance à dire, à juste titre. Son sommeil est même parfois très profond !

Nous ne sommes pas d’accord avec les annonces et les statistiques officielles victorieuses (« La France, première destination mondiale de tourisme »), aux données fausses, que l’on nous sert année après année, comme si toute crise (économique, morale ou autre) ne nous concernait pas.

La désinformation constante dans les statistiques touristiques et hôtelières, produites par les institutions et des entreprises privées, ont un effet soporifique dans les cercles politiques, couchés sur leurs lauriers de papier. Les professionnels sur le terrain savent, eux, que la situation est difficile et ne se reconnaissent pas dans ces analyses.

Personne — ni les pouvoirs publics, ni les élus, ni de nombreux professionnels — ne se remet en question pour stimuler et adapter sérieusement l’investissement, la formation, la promotion, la qualification de l’offre,… dans le tourisme. Pendant ce temps, avec son millefeuille d’organisations publiques et para-publiques, notre action touristique demeure rarement performante. Et se perd en inutilités et futilités parfois aberrantes.

Oui, notre personnel politique agit souvent contre le tourisme français, sans le savoir et, donnons lui grâce, sans le vouloir.

Le Comité pour la Modernisation de l’Hôtellerie et du Tourisme Français — dit Le Comité — a agi en force de proposition pendant une dizaine d’années pour aider le tourisme français à s’ajuster face aux attentes en évolution des clientèles touristiques étrangères, mais aussi françaises (2/3 des nuitées hôtelières).

Nous discutions avec tout le monde, parmi ceux qui ne nous voyaient pas comme des gêneurs et des empêcheurs de s’autosatisfaire en rond : députés, sénateurs, maires de grandes agglomérations, présidents de conseils régionaux et départementaux, ministres,… mais aussi, bien sûr les professionnels.

Nous en avons terminé avec cette approche, car nous nous sommes rendus compte qu’en ne leur apportant aucun « cadeau », aucun intérêt politique ou personnel, les élus nationaux et ministres ne se mobilisaient pas sur des sujets d’intérêt général, comme celui du tourisme français. Sinon en éphémères discours, sans suite, sans effet.

Aussi, jusqu’ici, le Comité finançait et publiait gratuitement des études et dossiers destinés aux professionnels pour les aider à y voir plus clair. Parmi ces dizaines de publications, nos deux Livres Blancs de la modernisation hôtelière et touristique (dernière parution en 2011).

A présent, nous ne publierons plus que par notre Blog où vous trouverez bon nombre d’articles et d’analyses instructifs, qui n’existent nulle part ailleurs.

Notez, enfin, que le Comité est une organisation totalement apolitique et indépendante, non subventionnée pour justement conserver cette indépendance et cette liberté, si indispensables à notre crédibilité. Nous sommes sans but lucratif et seulement intéressés par une modernisation de notre branche touristique et par le progrès.

La modernisation ne concerne pas seulement les rénovations et embellissements de l’offre, ce qui serait trop réducteur. La modernisation touche absolument toutes les disciplines des métiers : commercialisation, marketing, social, méthodes, gestion-exploitation, communication, etc.

“Res, non verba” (des réalités, non des mots).

Ce site édité par le Comité pour la Modernisation de l’Hôtellerie et du Tourisme Français est un lieu d’expression date de 2006. Il a juste été « relooké » en 2011 et en 2017. Découvrez notre analyse plus détaillée du secteur dans notre dernier Livre Blanc et les propositions que nous faisons pour moderniser l’hôtellerie et le tourisme français.

 

Mark Watkins, Président-Fondateur

alt Lire également notre Foire aux Questions (FAQ)